L’adieu au visionnaire


Chapeau bas Monsieur Steve Jobs.
Certes c’était une fin annoncée. Depuis longtemps vous luttiez et a 56 ans vous nous tirez votre révérence.
Je voulais rendre hommage au génie, au visionnaire qui a su rendre l’utile: beau et convivial.
Je suis une de vos premières fan.
Passionnée de technologie moderne je me suis mise très tôt à l’ordinateur d’abord les Pc et puis un jour un Mac a croisé mon chemin et ça a été le coup de foudre. Je me suis laissée Macker sans résister.
Depuis plus de 20 ans je chante vos louanges et sans être Guik, suis totale adicte.
Mon iPad vous pleure ces quelques mots, tandis que mes doigts glissent sur son clavier virtuel.
Vous nous laissez quelque jours avant la sortie de l’iPhone 4S dont je n’ai pas besoin, car le mien marche encore très bien, mais que je courrai acheter, quand même, le jour même.
Bravo encore, Monsieur, et mes sincères condoléances à vos proches.

Publicités
Catégories : Uncategorized | Étiquettes : | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “L’adieu au visionnaire

  1. Mourir d’un cancer c’est mourir d’une mort annoncée, des années de souffrances de lutte contre une maladie que rien n’arrête, ni les pleurs, ni les prières, ni l’amour… Condoléances pour les proches et la famillle de Steve Jobs. Maintenant ce qui est heureux dans cette triste nouvelle, c’est de voir que Steve JOBS, passionné et volontaire prouve que l’autodidactie est encore un rêve accessible. Car on les avait oublié, ces autodidactes depuis la révolution électrique (André-Marie AMPERE, Humphry Davy, Michel Fraday, James Maxwell, Zénobe GRAMME, Rhumkorff, Thomas Edison, Nicolas Tesla), aéronautique (frères Wright, Alberto Santos Dumont, Gabriel Voisin), automobile (Louis Renault) et dans d’autres domaines Champollion, Darwin, Léonard de Vinci… Voilà qu’ils ressurgissent à présent dans la révolution des nouvelles technologies numériques pour mener le bal de la science et du progrès industriel. Steve JOBS est donc a élevé au rang des grands génies. Chapeau bas, bravo et respect a cet autodidacte devenu batisseur.

  2. Pastor Jose Luis

    En janvier 2006, le groupe Disney rachète Pixar pour 7,4 milliards de dollars par échange d’actions.

    Steve Jobs devient administrateur du groupe et premier actionnaire individuel de Disney avec plus de 6 % du capital16 devant le neveu de Walt Disney, Roy E. Disney et l’ancien directeur général Michael Eisner.

    Voici ce que la société a publié sur son mur Facebook :

    « Steve Jobs était un visionnaire extraordinaire, un ami très cher et le phare de la famille Pixar. Il a vu le potentiel de Pixar avant les autres, et au-delà de ce que n’importe qui ait jamais pu imaginer. Steve nous a donné une chance en croyant à notre rêve fou de faire des films animés par ordinateurs ; la seule chose qu’il a toujours dit était simplement de «faire bien». C’est ainsi que Pixar a pris son envol. Sa force, son intégrité et son amour de la vie a fait de nous des meilleures personnes. Il fera toujours partie de l’ADN de Pixar. Nos pensées vont à sa femme Laurene et leurs enfants au cours de cette incroyable période difficile.  » John Lasseter, Chief Creative Officer & Ed Catmull, President, Walt Disney and Pixar Animation Studios.

    source Le Figaro du 6 octobre 2011

    Adieu Monsieur Jobs et merci

    Jose consterné

  3. Véronique je t’adore,
    Gros bisous
    aurélie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :