Journal des répétitions de « Plein la vue » n°7


Semaine du 20 au 26 février

Oui, vous avez le droit de râler, je vous ai abandonné pendant deux longues semaines.

C’est vrai aussi que si je regarde en arrière, ces 15 derniers jours ont filé comme les étoiles du même nom.

Le lundi et le mardi on retourne répéter au théâtre du Palais Royal, car notre décor se monte. Nous ne travaille pas le matin mais on profite de ces moments là pour mettre un point final à nos costumes et accessoires que nous devons avoir prêts pour mercredi.

Les répétitions piétinent car maintenant nous possédons notre texte et nos déplacements et avons sérieusement besoin de manipuler nos accessoires, de claquer nos portes, de répéter aussi les changements de costumes.

Mercredi matin pas de répétition non plus, car j’enregistre « les grosses têtes » avec Philippe Bouvard. J’aime bien Philippe, je le connais depuis longtemps car il y a environ 25 ans … Oh mon Dieu comment est ce possible, je peux dire il y a 25 ans, même 30 en parlant de mon métier! J’aurais jamais imaginé pouvoir le dire, un jour!

Tiens prend ça ma vieille ! Y a des moments comme ça où on s’en mange un bon coup derrière les oreilles. Ca angoisse et ça a quelque chose de sympathique à la fois, le fait d’être toujours là, de se sentir en pleine possession de ses moyens, d’avoir toujours envie d’aller plus loin, de progresser.

Donc Philippe, je le connais depuis 25 ans et c’est toujours un plaisir de le revoir. Pourtant à cette époque bon nombre de gens tremblaient à l’idée d’être interviewé par lui. Il avait la réputation d’être redoutable. C’est vrai qu’il n’avait pas la langue dans sa poche et qu’elle était acérée mais c’était et c’est toujours un vrai gentleman, très intelligent, cultivé, malicieux et facétieux.

J’ai pendant quelques temps avant que « Julie Lescaut » ne me surcharge de travail fait partie des grosses têtes. C’était très amusant ce rendez vous bimensuelle avec des gens comme Jacques Martin, Jean Dutour, tellement charmant et charmeur, Claude Sarraute, Philippe Castaldi, Sim, De kersauson, Jean Yann.

Le ton y était d’une extrême liberté et je m’y plaisais bien.

C’est donc avec beaucoup de bonheur que je pars le retrouver à RTL.

Quand j’arrive, l’émission viens de commencer mais je suis l’invitée du jour et je ne rentre qu’un quart d’heure après le début.

La salle est pleine de spectateurs d’un âge certain, des habitués, peut être

et nos compères sont installés en demi cercle autour de Philippe qui affiche toujours un visage d’une bonhommie réconfortante.

Je prends des photos à travers le hublot.

Image

C’est à vous ! Je suis le jeune homme dans le couloir et rentre dans l’arène. Je me sens bien, en forme pour la déconne. De toute façon dès qu’il s’agit de s’amuser et de délirer je suis toujours présente.

Bon je ne vous raconte pas l ‘émission, vous pouvez la réécouter sur le site de RTL.

A la sortie, je suis attendu dans le restau en face par mes amis et producteurs de « Julie », Jean Pierre Guérin et Véronique Marchat. Nous avons à discuter, ils ont pleins de bonnes nouvelles…

J’ai à peine le temps d’avaler un steak et je cours au théâtre. Je suis à la bourre mais mollo, pas la peine de se tuer en scooter.

J’y suis. Je rentre par la grande porte de la Michodière qui est au niveau des corbeilles et j’en prends plein la vue.

Alors ça y est, le voilà le décor!

Il est encore un peu vide, car tout n’est pas fini, un peu nu et plat car les lumières ne sont pas faites, mais il est là.

Ca se concrétise et du coup la date fatidique de première me saute à la tête. Dans une semaine, on commence à jouer. Comment est ce possible ! Cela n’a jamais été aussi rapide. D’ordinaire,  entre le moment où je lis un texte, accepte de le faire et commence à le jouer, il se passe  5 à 6 mois. Là à peine 2 !

Allez, ne perd pas de temps, ils t’attendent et tu dois prendre possession de ta loge, enfiler ton costume et redescendre sur scène.

Ca, ça ne va pas me prendre deux heures ! Pour les changements de costumes je tire plus vite que mon ombre.

Alors où est ma loge ?

C’est la première en arrivant de la scène. Super ! J’ai pas des kilomètres à faire. Parce que les couloirs de la Michodière c’est le parcours du combattant. Pour venir nous voir faudra en avoir vraiment envie, ça fera une sélection naturelle.

Ma loge est assez spacieuse, elle est double et elle porte le nom celle de François Perrier dont un portrait orne le mur.

Ca c’est drôle parce que quand j’ai tourné Nana, je sais que Maurice Cazeneuve mon metteur en scène, rêvait de François Perrier dans le rôle du Conte Muffat. Il devait être bien vieux à l’époque et avait refusé.

Moi aussi j’aurai bien aimé car François Perrier me faisait penser à mon père, physiquement. Bon ça ne s’est pas fait et je ne l’ai, du coup, jamais rencontré. Tant pis !

–       Oh merde, mon téléphone ne passe pas !

–       Ah non, me dis l’habilleuse, il n’y a qu’un endroit où on capte c’est la courette extérieure.

Curieuse j’ouvre la fenêtre qui donne sur ce petit réduit appelé courette. C’est d’un sinistre !

Rien à voir avec le Palais Royal ou les somptueuses loges donnent sur le jardin du même nom.

Mais on ne nous demande pas d’y vivre non plus, alors on s’en contentera.

Je me contorsionne à la fenêtre et arrive à récupérer assez de petites barres pour appeler chez moi.

Nous voilà sur le plateau, pardon la scène. Elle est beaucoup plus petite que je ne l’avais imaginé. Finalement, je m’étais dit que j’aurais plus de place que dans le lieu des répétitions et c’est exactement pareil, avec une marche en plus et un escalier à droite. Côté cour… non côté jardin… Oh ! C’est pas vrai ! J’y arriverai jamais à ce truc ! Je ne sais jamais quel côté est cour ou jardin.

–       Cour, c’est comme quand tu fais le signe de croix, me dis Daniel Jean, Jésus pour jardin et Christ pour cour.

–       Ah, d’accord ! Mais en regardant de quel côté ? Parce que si je suis dans la salle et que je regarde la scène c’est jardin à gauche mais si je suis sur scène et que je regarde la salle…

–       C’est quand tu es sur scène et … Attends ! C’est quand tu es dans la salle et…

Bon apparemment c’est pas clair pour lui non plus.

–       C’est pas ça, dis Grégoire, c’est beaucoup plus simple. Cour c’est du côté du cœur quand tu es sur scène et le cœur est à gauche.

D’accord, ça je garde, ça me plaît. L’escalier est donc côté jardin. Mais le jardin du décor est à l’arrière de la scène. Oh et puis flûte et crotte !

Il est beau notre décor et c’est tout ce qui compte. Maintenant il faut répéter dedans, s’habituer aux tiroirs, aux placards, aux portes, aux entrées et sorties. Nous passons un petit moment à prendre nos marques en attendant Jean Luc. Tout le monde parle en même temps, c’est la cacophonie et le pauvre Gérard notre régisseur à l’air un peu submergé. C’est quoi cette bande d’escogriffes qui ont envahi ses coulisses ?

Jean Luc est arrivé, on se calme et on commence.

C’est dingue comme le changement d’espace nous déstabilise, je suis complètement perdue ; Il faut tout accorder, le geste et la parole. Il faut préciser, noter au fur et à mesure les besoins, les gênes.

C’est un travail méticuleux dans lequel Anne excelle.

C’est dingue mais cette fille et moi avons le même mode de fonctionnement. Je m’entends extrêmement bien avec elle et souvent nous pensons les mêmes choses au même moment. Je suis très heureuse de pouvoir me reposer sur elle. C’est la première fois de ma vie que je n’ai pas envie de me mêler du travail des autres car je ne ressens ni manque ni de lacune. Jean Luc toujours positif et d’un calme serein, voit tout et ne laisse rien passer. Toujours enclin à écouter les doléances de chacun et à les prendre en considération, nous nous sentons aimé et avançons sans crainte.

Je commence à me dire que nous serons fin prêt pour la première.

Les costumes sont excellents et contribuent au récit de la pièce, nous allons de surprise en surprise même si tous ne sont pas encore terminés.

Pendant les trois jours suivants, le matin, nous reprenons nos filages à l’allemande pour la mémoire, allons avaler un morceaux en une demi heure et enchaînons par une répétition en costume. Nous tâtonnons encore et de nouveaux accessoires trouvent leurs places. Puis jean Luc nous donne ses notes, nous replaçons les moments incertains, en changeons d’autres et rentrons à la maison sur les rotules et légèrement angoissés car plus nous travaillons, plus nous doutons de nous et de la pièce.

–       Mais tu es sur que c’est drôle ?

–       Jean Luc nous rassure. C’est pas seulement drôle, la pièce est bonne et vous racontez une histoire. Faites confiance à la pièce vous tenez quelque chose de bien.

Il a l’habitude, il doit savoir ce qu’il dit. Y a intérêt car les locations se sont envolées et ça se remplit vitesse grand V. J’apprend que c’est déjà complet pour le premier week-end matinée et soirée et que c’est bien remplie pour la semaine suivante.

Mon Dieu qu’est ce qui se passe ? J’angoisse ! Faites que ça leur plaise, faites que ça leur plaise !

Samedi les lumières sont, sinon terminées, bien avancées, les accessoires sont tous là, les bandes sons calées, les meubles à leurs places et nous commençons à répéter les changements d’actes.

Ça à l’air de rien, mais il faut que tout soit huilé et réglé comme un chorégraphie. Les sorties de chacun, qui doit ramasser quoi, les endroits où on se change, les gestes de Gérard qui place le décor,.

Au début c’est assez laborieux, on se cogne, on manque de se manger une porte.

–       Rajoute un bout de scotch phosphorescent sur la poignée et sur la marche s’il te plaît. Ca m’embêterait de jouer sans les dents.

Ne pas oublier qu’une télécommande va voler en coulisse à tel moment. C’est moche un œil au beurre noir !

Dimanche repos, annonce Jean Luc.

C’est pas de refus. Je ferais bien une bonne, grosse, grasse matinée…

C’est sans compter le petit ordinateur que j’ai dans la tête et qui, lui, a décidé de ne pas se mettre en veille. Je passe une nuit d’enfer ! Au moins douze filages à l’italienne, il me fait, sans s’arrêter. Le seul moyen d’y mettre terme c’est de me lever et de faire autre chose.  Il est 4 heures du mat, je suis fatiguée… Le sommeil me prend 1 heure plus tard, heureusement c’est encore les vacances scolaires pour Sam et Lundi je ne dois pas me lever aux horreurs… Pardon, aux aurores …

Publicités
Catégories : Uncategorized | 49 Commentaires

Navigation des articles

49 réflexions sur “Journal des répétitions de « Plein la vue » n°7

  1. Stéphanie

    Bonsoir Véronique,

    Je ne sais pas si vous passez encore de tps en tps sur ce blog, mais juste un petit message pour savoir si une tournée est prévue pour la pièce de théâtre.
    Bises, à bientôt.

  2. stéphanie

    C est avec grande tristesse que j ai appris le décès de votre ami Mouss Diouf. Je suis de tout coeur avec vous dans cette difficile épreuve…

  3. Océane

    Bonjour,

    J’ai que la pièce de Jean Luc Reichamn a été diffusé cette semaine à la TV. Pensez vous faire de même ? ( même si j’ai été voir la pièce je ne suis pas contre la revoir !!)

  4. Oups ! mon message est partie trop tot c’est tjours Martine mais j’ajoute ( musaraigne) comme mon adresse mail car je constate qu’il y a d’autres Martine i bon Samedi

  5. Bonjour belle Véronique ce n’est que de bonheur de vous lire sur votre journal
    Je serais a Paris fin Mars et je compte bien venir voir la piece et vous rencontrer !
    Au plaisir de vous lire ici ou sur twiter ,me suivez vous?
    Bonjour a vos fans !

  6. stéphanie

    Bonjour Véronique, je voulais vous demander, quel est le titre de la chanson qui passe entre les actes? Car je l aime beaucoup. Merci. En espérant que la pièce se passe toujours aussi bien. Bonne journée. Bises

  7. julie

    Ba voila,je t’ai enfin rencontré dimanche !!! et j’en suis très heureuse !!! je t’ai mis 2 photos sur facebook. C moi,Julie Sarrault,je pense que tu te souviendras ! en tous cas, je te trouve tres belle, et tres agréable et souriante,ainsi que disponible car sincèrement,c’est difficile de te quitter!!! sur le chemin du retour, j’ai réalisé et l’émotion était bien présente ! j’espère que je pourrai te revoir un jour…bises

  8. Véro

    Bonjour ,
    Vous êtes sûrement débordée mais j’espère que vous allez continuer le journal j’aime tellement vous lire et ce serait intéressant de savoir comment vous vivez vos représentations …..
    La pièce je l’ai vu mardi dernier et j’ai bien envie de revenir la voir !!! mais cette fois je me mettrai un peu plus loin j’étais au 1er rang mais pour la prochaine fois , au balcon au 1er rang ça doit être bien pour vous voir aussi Je suis très contente de vous avoir vu , j’attends que ça vous revoir!!!!!
    Merci à vous pour tout!!!! A bientôt

    • Stéphanie

      Je suis d’accord avec vous, au premier rang on est un peu serrés, j’avais mal aux genoux à la fin de la pièce, mais au moins on l’a vue de très près! J’aimerai tellement revenir aussi, mais je viens de loin, j’ai déjà fait une fois l’aller retour sur Paris pour voir la pièce, donc moi j’attends la tournée!!!

  9. Océane

    Bonsoir,

    Félicitations pour cette pièce !! je suis venue vous le 5 mars et comme d’habitude je ne regrette pas !!! ( c’est la 3 ème fois que je viens vous voir au théâtre, la 1ère fois c’était pour « quand l’amour s’emmêle », la 2ème  » madame butterlight » ). Vous êtes toujours aussi dynammique et souriante 🙂
    j’espère pouvoir retourner voir la pièce ( cette fois ci sans mes béquilles lol)

    biz

    ps : continuez votre journal 🙂

    Océane

  10. Véro

    Rebonsoir
    Je voulais rajouter surtout continuer votre journal et encore merci je suis tellement contente de vous avoir vu ce soir je vous aime beaucoup Vous êtes tellement sympa les gens qui vous connaissent. ont bien de la chance!!
    A une prochaine fois……..

  11. Véro

    Bonsoir,
    Je viens juste de rentrer je vous ai vu jouer ce soir et c’était vraiment Génial super pièce. où j’ai bien ri je me suis bien amusé Merci à vous tous vous êtes tous au top sublimes je trouve que tous les personnages sont intéressants Véra aurait pu être plus vengeresse Vraiment vous m’avez fait passer un moment inoubliable mais je vais revenir. avec de. belles fleurs blanches pour vous Véronique merci de votre gentillesse d’avoir pri le temps de signer quelques autographes et faire quelques photos. Merci à tous pour votre talent

  12. armelina

    Bonjour,

    je rêvais de vous voir en « vrai » depuis qu’à l’âge de 10ans j’ai vu Nana
    Vendredi dernier, nous avons passé une excellente soirée
    nous avons ri, ri et encore ri
    merci beaucoup à vous et à toute l’équipe
    super l’idée du carton des amis, amis qui vont samedi vous voir
    Dommage qu’il n’y ait pas de programme, j’aime toujours rapporter au grand dam de mon époux, un souvenir; toutefois, la soirée magnifique que nous avons passé restera à jamais gravée dans ma mémoire
    merci encore et au plaisir de vous revoir en « vrai »

  13. Meyer

    Tant que j’y suis, LA PIECE EST FORMIDABLE, on se marre (MEME MOI ) !
    Les acteurs sont super. ON TIENT UN SUCCES NE LE LACHONS PAS.

    BIZ A TOU TES (Bon c’est vrai je doit être le seul mec ici à part ce con, mais c’est surement une gonzesse il a pas de couillles ……

    Toujours Meyer

    • FAFAH

      Oui je confirme , LA PIECE EST VRAIMENT FORMIDABLE ! je l’ai vue dimanche et j’ai bien apprécié !!
      Monsieur Meyer , votre présence est réconfortante pour Véronique et aussi pour nous ses fans. Bravo pour votre réponse face à ce pauvre con. Vous l’avez bien répondu. Bises

  14. Meyer

    Cher et lâche inconnu,

    Sous des dehors agressifs et un peu vulgaires, votre critique, quoique bien sur exagérée, porte en elle un relent de passion, j’en serais presque jaloux, si vous n’étiez dissimulé derrière le rideau obscure du Net.
    Vous êtes ambitieux pour mon épouse, merci, mais alors faites plutôt quelque chose pour elle…Au lieu de vomir, parlez! C’est bien joli de parler de romanichels , mais savez vous que la Muse du théâtre s’y est longtemps promenée…
    Ce métier est lourd et difficile, nombreux sont les appelé(e)s et infime les élu(e)s.
    Je reprendrais avec votre accord les termes que vous citez: GRANDE COMEDIENNE,NAIVETE FIERTE, CREDULITE, HEROINE, tous ces termes sont authentiques et réels, ils vont d’ailleurs très bien ensemble.De l’autre coté MENTEUSE ARRIVISTE, LEPENISTE,(vous en qualifiez d’ailleurs belle-mère et fille) Alors là pardon, mais si vous posiez la question honnêtement en referendum à la France entière elle vous rirait au nez.
    Personne ne peut mentir à ce point en 20 ans! LUX CREAT LUX FLOTTA ce qui d’ailleurs ne veut rien dire sauf peut être « Vous avez été pesé et vous avez été jugé INSUFFISANT, chevalier »
    Alors pour ma part, je signe de mon nom Meyer, et si vous pensez de moi que je suis un profiteur…VOUS AVEZ RAISON ! je profite de cette femme merveilleuse et parfois très chiante (on est mariés!) et pour rien au monde et à n’importe quel prix, je ne renoncerais à contempler ses yeux fut ce au prix de ma vie.
    Je suis donc à votre entière disposition…pour réparer la prochaine injure! et si je succombais, mes fils me succéderont.A bon entendeur !
    P.S. Si j’osais… votre style est scolaire, persistez.

    • stéphanie

      Vous êtes peut être le seul homme,mais un des plus importants dans sa vie. Je trouve admirable le fait que vous veniez aussi la défendre face à cet énergumène, car elle ne mérite pas ça. Et chère mr B(non il n y a pas de faute),allez déverser toutes ces conneries ailleurs, et arrêtez de polluer ce site avec vos monstruosités. Et je confirme cette pièce sera un succès, elle est géniale,tous les acteurs tiennent parfaitement leur rôle. Bises à tous les deux.

  15. JON B

    Défenderesses débiles de toute plumes,

    On a quand même l’impression d’être dans une basse cour, ou des poules enamourées et d’un niveau scolaire digne de la maternelle d’Alger, caquettent sans arguments sauf l’indignation des serviteurs de bas étage et flatteurs teuses plutôt sans talent.
    Tout flatteur vit aux dépend de celui qui l’écoute! pauvres chéries « fans » interrogez vous plutôt sur votre misérable existence, portant aux nues la STAR, pour vous grandir en vous y associant.
    Vous n’existez qu’au travers de vos mensonges et la laisserez tomber dés les mauvais jours.
    Le monde est rempli d’exemple de votre comportement psychiatrique….
    Moi pardon, je critique et j’admire, l’un n’allant pas sans l’autre pour l’esprit indépendant et masculin que vous ne serez jamais!
    Mais comme vous ne savez pas lire, allez donc vous laver, votre haleine pue déjà.
    Quand à vous chère artiste, depuis quand la critique vous ennuie au lieu de vous enrichir ? Dites moi donc alors que ce blog est réservé à vos chiennes, toutes langues dehors ! les chiens en sont bannis alors la Vérité aussi.
    Pardon en fait pour le mari, je me suis renseigné, vous ne le méritez pas à ce que je vois.

    • FAFAH

      Permettez moi de vous répondre Monsieur JON B, vous qui traitez les fans de Véronique Genest comme de défenderesses débiles , et j’ose vous dire que vous passez à côté de la plaque , car cette femme que nous aimons est une Top modèle pour nous et rien ne me fais changer d’avis face au bonne exemple qu’elle nous donne alors fiche nous les camps , pauvre monsieur ! vous n’êtes qu’un lâche , vous avez certainement un gros problèmes quelques part alors posez vous des questions face à vos comportements indignes au lieu de projeter des critiques amères sur les autres et de les mépriser. Si c’est pour nous déstabiliser que vous venez dans ce blog eh bien ! franchement vous avez perdu votre temps pour rien ! car quoique vous disiez du mal à son propos , nous continuerons à l’aimer.

      • weber odile

        Fafah, moi je dirais même qu’on a encore plus envie de l’aimer et de la soutenir !!!

        • Stéphanie

          Je suis d’accord avec vous!

        • FAFAH

          Absolument ! Véronique Genest a du prix à nos yeux et nous l’aimons telle qu’elle est. Courage ma Véro surtout reste comme tu es ! de toute les manières tu es toujours la meilleure pour nous et nous sommes avec toi quelque soit les mauvais critiques en ton encontre. Gros bisous

  16. Véro

    Je voulais rajouter que vous pouvez être fière de tout ce que vous avez fait et faites et encore merci pour votre journal !!!!!

  17. Véro

    Bonjour ,
    C’est demain mardi que je vais avoir le plaisir de vous voir jouer!!!!!! J’espère que les gens vont penser à éteindre leur portable quand même ça va de soi !!!! C’est dingue ….. ce manque de respect !!!!
    Quant à ce connard qui vous a écrit il vaut rien il n’existe même pas c’est un sale crétin aucun intérêt
    Nous on vous aime sincèrement et c’est ce qui compte dans ce monde il y aura toujours des pauvres types dans son genre des sales cons à quoi bon …..
    Je suis vraiment heureuse de découvrir la pièce demain et espère pouvoir avoir un autographe si c’est possible!!!!! Alors à demain ………. une fidèle admiratrice

    • weber odile

      Salut, Véro amuse-toi bien demain tu verras (je suis allée voir la pièce dimanche)
      pour le reste (les autographes) attend devant la porte « brune » et tu verras bien (je vais pas t’en dire plus !!!)
      sinon de passer un bon moment

      • Véro

        Merci pour le tuyau c’est sympa; enfin le grand jour !!!!! Vivement ce soir!!!!!!!!!!

  18. JON B

    Quelle impudeur, vous n’êtes vraiment qu’une menteuse, qui au mieux qui fait sa provende de ménagères sur internet, n’hésitant pas à montrer les feuillets de son papier Q souillés de matière ! A votre âge vous n’avez donc plus rien à vendre ?, foin des livres et autres autobiographie de gare, foin de jambon ou de lessive ? comment pouvez vous, vous si populaire et depuis si longtemps vous contenter de soupe? Dans les enfants d’isieux vous aviez pourtant, comme dans Nana, l’étoffe d’une grande comédienne.
    Vous nous servez la pitance à la telé depuis vingt ans passés, d’un commissaire bourelien interrogeant sans relâche dans la même scène éculée. Vous êtes aujourd’hui et pour quelques navets une aveugle de pantomime.
    Ou avez vous mis votre fierté? Et que dit votre agent, ce Dominique Besneard, qui ne répond pas aux lettres? Votre famille même, quoique certainement gavée de vos revenus et à qui cela doit bien suffire! Votre mari, l’air innocent, présenté de temps à autres comme un pantin qu’on exhibe, n’avait il pas produit ce téléfilm sublime de sincérité? Quoique mal réalisé et dans des décors incrédules pour nos anciens de l’époque, comme dit mon père.Que fait il aujourd’hui ?Il doit profiter de votre naïveté, de votre crédulité, comme votre fille Lepeniste, aussi arriviste que vous, pour arriver comme vous, dans la roulotte théatreuse des romanichels, à bientôt donc sur les routes, terminant votre carriere, dans les villes de Province.
    Encore combien de temps nous faudra t il attendre une héroïne capable de distinguer après tant d’années sa droite de sa gauche, sur une scène qu’elle devrait ignorer.Vous m’avez madame beaucoup déçu, moi et tant d’autres, qui vous voyez en Dujardine posant depuis Bardot la Comédie française au firmament du cinéma mondial.
    Adieu pauvre petite chose

    • Je vous publie. petit monsieur et vous laisse seul face à toutes ces femmes que vous méprisez. Elles sauront vous répondre.
      Sachez pour ma part que je fais ce qui me plaît et que si ce que je fais ne vous plaît pas, je le fais avec d’autant plus de plaisir. Les gens comme vous, prétentieux, méprisants, donneurs de leçons, lâches qui se cachent derrière des initiales bidons ne me plaisent pas non plus. C’est donc la dernière fois que je perds mon précieux temps à vous répondre et à vous publier.

      • Stéphanie

        Excusez moi du terme mais qui est ce crétin qui ose mettre ce genre d’absurdités? Ce qu’il écrit est incompréhensible. De plus cette petite personne, comme vous dîtes se cache derrière un pseudo stupide, car apparemment il n’a pas le courage de ses opinions. Je ne comprends vraiment pas pourquoi il s’en prend comme cela à vous. Enfin, je pense que cet homme, si on peut appeler ça un homme lol, est un abruti, un lâche, un prétentieux qui n’a rien d’autre à faire que de lancer des injures à votre égard. J’espère que cette personne vit seule, ou alors je plains sa femme! Bonne continuation pour votre pièce en tout cas! À bientôt

    • Sophie

      Quel manque de respect vis à vis de Véronique et de sa famille. Ça me scandalise ! Pour qui vous prenez-vous pour oser les insulter de la sorte? Vous feriez mieux de vous regarder avant de déverser votre haine et de juger des personnes que vous ne connaissez même pas. Le respect, l’honnêteté, la générosité, la tolérance, l’humour sont des valeurs qu’on ne vous a certainement pas transmises. Les personnes comme vous ne m’inspirent qu’un profond dégout et je trouve que Véronique a bien du mérite de supporter publiquement toutes ces atteintes personnelles mensongères que vous osez porter à son égard. Alors allez déverser votre venin ailleurs. Votre place n’est pas ici. Grosses bises à toi Véronique et reste celle que tu es, une personne profondément Humaine. Sophie

      • Merci beaucoup Sophie mais maintenant je pense que trop répondre à ce triste sire est lui donner trop d’importance. Il a le droit de ne pas m’aimer. il a du brillamment réussir sa vie pour me juger aussi durement… enfin je l’espère pour lui. Moi ma vie n’est que ce qu’elle est. je ne réussi pas aussi bien que Dujardin, je le regrette mais je fais mon métier et j’adore ça. je trouve que c’est déjà pas si mal.

        • Sophie

          Bien sur il a le droit de ne pas t’aimer mais rien n’excuse de tels propos.

          • Stéphanie

            Je suis d’accord, rien n’excuse de tels propos.On a le droit d’aimer, de ne pas aimer quelque chose ou quelqu’un, mais dénigrer comme ça les gens en public, c’est lamentable, petit, lâche. Et je pense au contraire que cette personne n’a pas dû réussir sa vie, il doit être jaloux. Bref, il ne vous connait pas, mais moi, pour vous avoir vu quelques minutes vendredi soir à la sortie du théâtre, je peux vous dire que vous êtes quelqu’un de très sympathique, naturelle, généreuse, qui n’a pas la grosse tête… et j’en passe.Alors quand je lis ce genre de choses, on ne peut pas ne pas répondre et ne pas prendre votre défense. Bonne soirée et merci de donner tout ce que vous donnez aux gens qui vous admire.

        • Stéphanie

          Avez-vous remarqué Véronique que cette personne a déjà laissé des commentaires sur le site, où il vous fait une déclaration? Je pense qu’il a un sérieux problème! Lol.

      • weber odile

        oui, Sophie tu as raison mais lui répondre c’est lui donner de l’importance
        Il y a bien des imbéciles partout, d’ailleurs on en rencontre plus que des gens biens
        Allez perdre votre temps ailleurs,

        Vous n’avez rien d’autre à faire de vos journées

    • Karen Kriss K.

      Quel honte de pourrir quelqu’un comme ça.. elle n’a absolument rien à vous prouvez en faite et peu importe ce que vous en pensez elle a fait tellement de choses pour tellement de gens que vos mots n’ont aucun impact. C’est une des femmes les plus entière que je connaisse et jamais vous ne pourrez détruire ça monsieur…

  19. martine

    dimanche après midi une vieille dame dormait , et piquait du nez
    les rires ne l’ont pas dérangée!!!!!!

    bravo à vous et à l’équipe

    • les bruits du téléphone qui n’arrêtait pas de sonner non plus. Nous ça nous a sérieusement déstabilisé. Mais la représentation était très bonne et le public excellent et heureux c’est le principal..

      • Sophie

        Les bruits de papiers des personnes qui mangent pendant la représentation sont aussi très désagréables quand on est dans la salle… Ça m’a d’ailleurs beaucoup surprise, je pensais que c’était interdit? Heureusement le plaisir de voir la pièce prend le dessus 😉

  20. weber odile

    bravo dimanche j’ai passé un bon moment

  21. Jessica BAUDET

    moi je la trouve belle dans toutes les robes !!! ❤

  22. FAFAH

    UN GRAND BRAVO pour cette magnifique représentation de ce jour !!! je vois que vous avez fait de bon travail de préparation en un mois , c’est formidable ! alors là félicitation !! je vous admire tous !!!
    Tu t’es bien débrouillée pour jouer l’aveugle !!!

    Merci pour ton journal ! tu nous as manqué mais je comprends que tu étais débordée entre la répétition et l’enregistrement !!! alors t’en fait pas !!! tu sais quoi !! les gens qui étaient assises à côtés de moi ont dit que c’est une pièce formidable et c’est à revoir alors il y en a qui ont dit qu’il vont y retourner et moi aussi d’ailleurs !!!

    J’espère que tu as un peu du temps pour te reposer entre temps !!! bisous

  23. schneider

    Bonjour Véronique, j’ai vraiment hate d’etre à samedi pour enfin vous revoir,c’est a chaque fois un reel plaisir !!!!!, je serai à la séance de 17h….mais j’ai une question ?? comme ce jour là il y a 2 séances, sortez vous à la fin de la 1er pour les dédicaces ???
    Annick de Strasbourg……

  24. gabriella

    je reviens du théatre ( dimanche ) vous etes jolie dans votre robe violette …..
    la deuxième partie gagnerait à etre plus développée, la première etant un peu longue …..
    amitiés

  25. marie

    spectacle agréable….la première partie ( quand vous etes aveugle ) est trop longue par rapport à la partie où vous retrouvez la vue ….. qui mériterait plus de développement et de  » vacheries  »
    amitiés et à bientot

  26. stéphanie

    Sympa de prendre du temps d écrire quelques mots alors que vous devez être bien fatiguée. Bises.

    • gabrielle

      DIMANCHE JE reviens du théatre ….. bon spectacle , votre robe violette vous va très bien ( mieux que la robe fourreau noire trop collante )
      bravo et à bientot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :